index | links | archives | about | pics | music | rss | contact



mercredi 12 mars // 20:54

Bon, vous pouver oublier le billet d'hier. Après l'avoir posté, je vérifie que tout est bon, jusqu'à ce que je trouve sur les horaies de bus, en tout petit, des "Thursday only", "Friday only"... Bref tout tombe à l'eau. Les mega balls. Le mega bad. Je vous passe les détails.
Solution de repli : Clémence, une amie d'enfance, fait ses études à Cork en ce moment, alors samedi, zou, Cork. Pour la St Patrick ya moyen que ca poutre bien. Et on verra pour après.

Nouvel arrivage dans le dortoir hier, dont 2 français venus chercher du taf à Galway, qui a fini par faire le tour de l'Irlande, et du Connemara. Mais avec une voiture. Bleh.
Autre nouvel arrivant, un irlandais assez prolixe, qui nous parlera jusqu'à ce que je m'endorme, vers minuit et demi, en l'écoutant parler de sa passion pour la littérature française, Baudelaiwe, Wousseau, "le contrwat social", toussa. Bavard je vous dit.

Quand je me réveille ce matin, la tête qui tourne parce que décidément, je ne mange pas assez, le gars est encore en train de parler. Bon, je pense qu'il a dormi entre temps, mais bon, l'effet était intéressant.

Au petit dej, super ravie, je trouve UNE tartine qui reste dans le bac à "free food", avec un pot de marmelade. Trop heureuse, je la mets dans le grille-pain, et là forcément, je la brûle. Imaginez mon désespoir. Bleh.

Bon bref, forcément monsieur bavard, qui a fait des études de photos à Galway et qui a depuis bougé à Dublin, me propose de me montrer que Galway mais si, c'est joli, tu vas voir, mais non t'inquiètes pas, je vais pas te rape in the woods. Après examen de sa (euh) carrure, j'accepte.

Nous avons donc remonté le fleuve Corrib pour nous retrouver pluzoumoins dans la pampa, sur un tout petit chemin. A un moment il prend un chemin de traverse pour se retrouver face à l'eau, enlève ses pompes, remonte son pantalon, ancre ses pieds dans l'eau, ferme les yeux, écarte les bras et nous commence une prière. Euh. T'aurais pas pu me le dire avant que t'étais prof de Tai-Chi andouille ?

Bref, je suis tombée sur un gros hippie, qui m'a parlé toute la journée, dans le désordre, de Chakra, de Yoga, de Lao-Tseu, de végétarisme, de l'énergie féminine de la terre, de quelles fougères manger quand j'ai mal aux reins et de l'importance des canards dans la mythologie celte (je vous jure que c'est vrai).

J'ai donc pu apprendre quelques bases de Tai-Chi dans un environnement absolument magnifique, pieds nus dans la terre, qui ma complètement relaxée jusqu'à ce que le gars, pendant un mouvement "d'échange d'énergies entre nos deux coeurs" (sic), me dise "c'est très profond, c'est pareil que le sexe". Mamaaaan. Et demain tu m'apprends le sexe tantrique aussi ? Bon ne nous affolons pas, cette homme n'est pas dangereux, tout au plus un peu original. Je gère.

Je me suis fait offrir un vrai repas, très copieux, dans un pub, puis nous avons bougé vers Salthill, le village à coté de Galway qui a pour seul mérite d'être le long d'une grande plage de galets. Temps horrible, vent froid monstrueux et subitement, le gars décide qu'il a envie de se baigner. Pour se connecter à l'énergie de la terre. So healthy you know. Bon moi à ce niveau-là ça me fait plus rien, je nage dans le n'importe quoi depuis le début de la matinée de toute façon. Nous voila donc partis vers un hôtel pour emprunter une serviette (oui parce que bon, quand même). Par chance, la fille à la réception a refusé.

Nous avons fini par rentrer à Galway (où il a tenté de m'inscrire dans un cours de zen) en longeant la côte, puis nous somme séparés à l'auberge où je n'avais qu'une envie : une douche bordel !

Une fois sur place, les 2 bretons de mon dortoir me proposent un plan dégustation de vin gratuite à deux pas, mais je suis trop crevée, je reste là. Ce soir je pense que je vais pas durer longtemps.





Commentaires

    ya pas photo... c' est vraiment nul !!!!
    Bon sérieux .... oufti 'tain, je suis sur le cul, trop beau, tout çà, j' te jure, j' adore !

    Continue comme çà, c' est que du bon !

    bisouilles

    ++

    ps : pis tes commentaires, bah ils poutrent aussi !
    allez, nuit bonne et n' oublie pas de manger, ou comment que je vais aller te nourrir, moi !

    mercredi 12 mars 21:03 | annie

Poster un commentaire