index | links | archives | about | pics | music | rss | contact



lundi 10 mars // 17:13

Bon, hophophop, espérons que la fréquence de postage va se maintenir comme ça.

Ce matin j'ai été réveillée par un sèche-cheveux. Supaire. En fait j'étais dans un dortoire pour filles, et on peut dire que oui, c'étaient des vraies filles. Voyager avec 2 paires de tongs, 5 tubes de crème et un sèche-cheveux, voilà qui m'échappe complètement, mais bon, si ces quiches peuvent le faire, alors moi aussi.  Du coup n'ayant pas croisé un seul sèche-cheveux depuis mon arrivée à l'utbm, ça m'a quand même fait un choc.
Comme hier j'avais mangé en tout et pour tout une tranche de pain de mie, un club sandwich infâme et un bounty, je me suis dirigée avec entrain (ouai, oupa, en fait je collais de partout, mais chut) vers la salle commune, et là, surprise, pas de petit dej. Genre un billard, une télé avec le satellite, le wifi, mais PAS DE FUCKING BREAKFAST. Juste du café instantané, à volonté jusqu'à 10 h (après une gentille employée le cache dans un placard jusqu'au lendemain matin). Trop bien.
Je boi mon café en grognant jusqu'à 10h, je rentre à ma chambre pour sortir mes affaires et les déménager (je vais dans un dortoir mixte), et la paf la carte qui marche plus, parce que c'est check-out à 10 h et pas une minute de plus. La je commence sérieusement à m'énerver. Bite.

Bref une fois ce problème réglé, je suis informée que je n'aurai le droit d'emménager dans ma nouvelle chambre à 15h, très bien, je vais faire un tour.
Grand soleil , je me pose dans un bordel qui fait des bagels, et ENFIN je  me remplis avec un délicieux bagel à l'omelette et au bacon. Miam.

Une fois bien calée, je me mets en quête de la mer. Je traverse les rues piétonnes, bon, intérêt limité quand même, je tombe sur le pitit port, je choppe une promenade le long de la côte.

Là, je tombe sur Joe, un adorable petit vieux tout buriné, avec son bonnet qui sent la moule, qui commence à me baragouiner des trucs. Oui je sais je suis jolie, non je ne chante pas (??), ouai les cygnes c'est jolis. Il m'explique plein de trucs, me fait un gros hug à la fin tout en me souhaitant bon voyage. Yeah. Ca change des poufs de l'auberge.

Bon ça commence à devenir très joli, photos en vrac :

Par contre il commence à pleuvoir de plus en plus fort, avec un vent incroyable. Comme me l'avait dit le vieux Joe, je suis tarée de me balader comme ça avec seulement mon petit manteau, sans capuche. Comme il avait raison. Je fais le chemin du retour, complètement trempée et gelée, et je me pose dans un pub rempli d'habitués, tout burinés eux aussi (décidement...), ou je me régale s'une sousoupe maison au poulet, avec son pain complet. Miam.

(Buée sur l'objectif...)

Après ces 3 heures de marche et un petit détour par l'office du tourisme pour récupérer les horaires de bus, je rentre à l'auberge, complètement fourbute.

Ce soir je pense retourner au même pub pour le concert journalier de musique traditionnelle. Ptet jpourrais reparler avec des ptits vieux sympa.





Commentaires

    oufti !

    bah oufti 'tain sa race...sa mère !
    Elles poutrent trop tes photos !
    Pis, çà donne drôlement envie d' aller voir, même si tu dis que tu es déçue par le paysage.

    Continue comme çà, tu n' y seras pas aller pour rien !

    Bisous de Annie ... lol la photo... je suis partout, tu ne pourras pas y échapper ! ^^

    Pis ne sors jamais sans ton Kway ^^ ( mais fais gaffe en tournant la tête, visibilité nulle ! )

    lundi 10 mars 20:07 | annie

Poster un commentaire